top of page

Idées reçues sur la plateforme Résorption-bidonvilles


Conçue pour des échanges d'informations entre des personnes venant d’horizons divers, voire éloignés, parfois même opposés, la plateforme Résorption-bidonvilles bouscule les habitudes. Créée et administrée par l’État pour la mise en œuvre d’une politique publique, elle est en même temps un outil du quotidien, développé pour répondre aux besoins propres des acteurs de terrain. Originale et innovante, la plateforme peut susciter des interrogations et même des inquiétudes. C’est pour y répondre que sont ici passées au crible quelques idées reçues, lues et entendues, à propos de la plateforme.

1. "C’est la plateforme de la Dihal"

2. "C’est la plateforme des campements roms"

3. "La police se branche sur la plateforme pour accélérer les évacuations"

4. "Elle contient des données sensibles qui peuvent être mal utilisées"

5. "C’est un service de géolocalisation des campements"

6. "A quoi bon l’utiliser ? La renseigner ne sert à rien"

7. "Il y a une manque de transparence sur les personnes qui ont un accès"

8. "Une association risque de perdre ses financements si elle ne l'utilise pas"

Vous avez d'autres questions ? Écrivez-nous à : contact@resorption-bidonvilles.beta.gouv.fr


Pour aller plus loin :




コメント


Pôle Résorption des bidonvilles

Délégation interministérielle à l'hébergement

et à l'accès au logement

Grande Arche de la Défense

92 055 LA DEFENSE Cédex

bottom of page