Journée des correspondants de la Dihal en charge de la politique de résorption des bidonvilles

Le 12 mai dernier, la Dihal organisait à la Grande Arche de la Défense la rencontre nationale de ses correspondants départementaux en charge de la politique de résorption des bidonvilles.


Par Charlotte Piana, chargée de déploiement de la plateforme Résorption-bidonvilles


Introduite par le Délégué interministériel à l’hébergement et l’accès au logement, Sylvain Mathieu, cette rencontre a réuni des correspondants des services de L’État de la Gironde, de la Vienne, des Alpes-Maritimes, de la Haute-Garonne, des Yvelines, de l’Essonne, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, du Val-d’Oise, de l’Isère, du Rhône, de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. Au niveau régional, l’Occitanie et l’Île-de-France étaient également représentées. Soit au total 25 correspondants représentant l’ensemble des territoires concernés.


Au menu de cette journée, deux questions clés avaient été choisies : les situations d’emprises fréquemment rencontrées dans les bidonvilles et les cofinancements des actions.


Sur le premier thème, Alexandre Le Clève et Olivier Peyroux, responsables de l’association Trajectoires ont animé des ateliers avec pour objectif de mieux savoir repérer ces situations, d’alerter sur les risques d’instrumentalisation des actions financées par l’État et de mettre en œuvre des réponses efficaces.


Sur le second thème, après des ateliers d’échanges de pratiques, Alice Dadini, représentante de la DGEFP (Délégation générale à l'Emploi et à la Formation professionnelle) et Véronique Menez, coordinatrice des fonds européens au sein de l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires), ont apporté un éclaircissement sur les cofinancements européens (Fonds social européen : FSE, FSE+ et Fonds européen de développement régional : FEDER), leurs spécificités, les conditions pour les obtenir, les porteurs et organismes intermédiaires.


Au cours de cette journée a été également présentée aux correspondants la stratégie française à l’horizon 2020-2030 en réponse à la recommandation du Conseil de l’Union européenne du 12 mars 2021 pour « l’égalité, l’inclusion et la participation des Roms » animée par Manuel Demougeot, directeur de cabinet de la Dihal.












Pôle Résorption des bidonvilles

Délégation interministérielle à l'hébergement

et à l'accès au logement

Grande Arche de la Défense

92 055 LA DEFENSE Cédex