Point d’étape des actions de résorption de la DIHAL – Septembre 2021

Le point d’étape des actions de résorption de la Délégation interministérielle à l’hébergement et l’accès au logement (DIHAL) publié en septembre 2021 revient sur les évolutions et les résultats, constatés en 2019 et 2020, de cette politique encadrée par l’instruction gouvernementale du 25 janvier 2018.



« Ainsi, entre 2019 et 2020, 34 sites ont été résorbés, plus de 2 500 personnes ont accédé à un logement, près de 1 800 personnes ont accédé à un emploi et plus de 3 000 enfants ont été scolarisés. »


L’instruction de 2018 marque un tournant dans la gestion des bidonvilles et squats en France métropolitaine. En effet, la méthode utilisée dans le passé, principalement articulée autour des évaluations, a démontré son inefficacité avec, de surcroît, un coût conséquent.

La résorption, plus efficace et moins coûteuse, présuppose qu’environ deux tiers des habitants ont pu être relogés ou hébergés de manière pérenne, après disparition d’un site.


Ce point d’étape marque les premiers résultats encourageants obtenus malgré la crise sanitaire liée au Covid-19. La Dihal poursuit le travail partenarial avec l’ensemble des acteurs, services de l’état, collectivités territoriales, associations et collectifs, afin de résorber définitivement et sans réinstallation les bidonvilles et squat du territoire.


> Consultez le point d'étape : https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2021/10/point_detape_2019-2020_-_resorption_des_bidonvilles_vweb.pdf



Pôle Résorption des bidonvilles

Délégation interministérielle à l'hébergement

et à l'accès au logement

Grande Arche de la Défense

92 055 LA DEFENSE Cédex