top of page

Rapport 2023 de la CNCDH : nouveau focus sur l'antitsiganisme et l'action de la Dihal

Le 4 juillet dernier, la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) publiait son 33ème rapport annuel portant sur la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. L’année 2022 marque une nouvelle augmentation de l’antitsiganisme dans la société après une décennie d’amélioration. Dans ce contexte, la Commission appelle à « déployer rapidement » la Stratégie 2020-2030 pour l’égalité, l’inclusion et la participation des Roms et à « renforce[r] les possibilités d’action de la Dihal et les moyens attribués à la politique de résorption des bidonvilles ».


Comme chaque année depuis 1990, la CNCDH vient de remettre au Gouvernement son rapport sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie.


Ce rapport contient notamment les résultats du « baromètre » de la CNCDH sur le racisme, pour laquelle un échantillon de plus d’un millier de personnes représentatif de la population française est interrogé.


L’enquête 2022 révèle une évolution négative de l'antitsiganisme dans la société : non seulement les Roms restent la minorité la plus stigmatisée mais les chiffres se dégradent cette année après une décennie d’amélioration. Près de la moitié des Français interrogés affirment désormais que les Roms « vivent essentiellement de vols et de trafics » (49%, + 4 points par rapport à 2021), et ils sont plus nombreux encore à déclarer qu’ils « exploitent très souvent les enfants » (57%, + 2 points). La CNCDH conclut donc que « la progression de la tolérance des Français vis-à-vis des Roms que le baromètre avait permis de mettre en lumière au cours de la décennie passée semble donc enrayée, même si c’est peut-être de manière temporaire. »


Le rapport souligne également le rôle important que jouent les médias dans la circulation des idées antitsiganes, qu’il s’agisse des médias traditionnels mais aussi des réseaux sociaux qui démultiplient les discours haineux et pour lesquels la modération est souvent insuffisante. La CNCDH recommande en conséquence le renforcement de la formation sur le thème de l’antitsiganisme dans les écoles de journalisme.


Dans ce contexte de montée de la haine antitsigane, la Commission appelle à « déployer rapidement » la Stratégie 2020-2030 pour l’égalité, l’inclusion et la participation des Roms pilotée par la Dihal, et de s’assurer de son effectivité par des « moyens humains et financiers consacrés à la lutte contre l’antitsiganisme ».


La Commission salue plus largement l’action de la Dihal, en particulier sa « politique de « l’aller-vers » (médiation scolaire, Sibel) qui a montré qu’elle portait ses fruits », et elle appelle à ce que les possibilités d’action de la Dihal et les moyens attribués à la politique de résorption des bidonvilles soient renforcés.


Le dernier rapport de la CNCDH est consultable ici.


Image : © Jiatong Liu



Comentarios


Pôle Résorption des bidonvilles

Délégation interministérielle à l'hébergement

et à l'accès au logement

Grande Arche de la Défense

92 055 LA DEFENSE Cédex

bottom of page