top of page

[Fiche repère] Traite des êtres humains et situations d'emprise : comment les repérer ?

Les habitants des bidonvilles vivent dans une précarité qui accentue le risque d’exposition à des réseaux de traite ou à des situations d’emprise. Ces phénomènes peuvent mettre en échec les actions d'accompagnement vers l'insertion sociale des habitants et constituent en cela des obstacles à la résorption des bidonvilles.

Afin de contribuer à un meilleur repérage de ces situations complexes, la Dihal vient de publier une fiche repère à l'usage des intervenants dans les bidonvilles. Réalisée avec le concours étroit de l'association Trajectoires, elle expose pour la première fois 11 indicateurs clefs à retenir pour déceler de potentiels cas.

Les 11 indicateurs ou signaux faibles à retenir pour repérer les situations d’emprise ou de traite :

  1. Présence d’un chef de platz qui fait écran entre les habitants du bidonville et les personnes extérieures

  2. Existence d’un magasin informel type épicerie qui oblige les habitants à consommer uniquement des produits issus de ce magasin

  3. La rétention de papiers d’identité, le contrôle ou la surveillance de la personne par des appels/sms à répétition

  4. Mauvais état de santé général : stress, anxiété, signes de malnutrition, de fatigue, infections, problèmes de peau, détresse apparente

  5. Menaces sur l’intégrité physique de la personne ou de ses proches

  6. Absences : la personne manque ses rendez-vous, rentre précipitamment à son domicile ou ne peut pas attendre ; absentéisme à l’école ou au travail

  7. Liberté de parole réduite ou inexistante : dépendance qui se caractérise par la présence lors d’entretiens d’une tierce personne qui substitue ses propos à ceux de la personne ; téléphone qui sonne sans cesse

  8. Absence ou faiblesse de ressources financières malgré des revenus quotidiens, signe que la personne ne dispose pas de l’entièreté de la somme acquise

  9. Nécessité de mendier tous les jours, notamment quel que soit le temps, pour rembourser une dette

  10. Accès aux droits incomplet et méconnaissance du système : pas d’accès aux soins médicaux, un manque d’informations général des institutions et associations existantes

  11. Pression exercée par un pasteur sur des familles


La fiche complète ici :
Fiche repère DIHAL-Emprise-avril 2023
.pdf
Télécharger PDF • 1.23MB

Comments


Pôle Résorption des bidonvilles

Délégation interministérielle à l'hébergement

et à l'accès au logement

Grande Arche de la Défense

92 055 LA DEFENSE Cédex

bottom of page