top of page

Partage d'expériences entre départements sur les espaces temporaires d'insertion

Alors que le Maine-et-Loire s'apprête à ouvrir des sites d'accueil temporaires, quelques membres du comité technique se sont rendus dans un département voisin, la Loire-Atlantique. Les membres du comité ont été reçus par la ville de Bouguenais qui a mis en place un Espace temporaire d'insertion, pour mieux comprendre les implications et les enjeux d'un tel projet.



Suite à un premier comité de pilotage, auquel la DIHAL a participé, en mars 2022, une logique de résorption a été lancée dans le Maine-et-Loire avec la contribution d'Angers Loire Métropole, de l'Etat et des communes concernées.


Deux comités techniques se réunissent depuis, mensuellement, pilotés par l’EPCI Angers Loire Métropole (ALM) et l'Etat (DDETS - Préfecture).


Ils regroupent, selon les thèmes abordés, à savoir, "évaluation des publics" ou "conditions de vie et sécurité des sites" :

  • la ville d’Angers, son CCAS,

  • le département du Maine-et-Loire,

  • les communes concernées par la présence de campements

  • l’Éducation Nationale

  • le SDIS

  • les services de police et gendarmerie

  • l’ARS

  • la SNCF

  • la MSA

  • les opérateurs et associations intervenants.

Ces deux COTECH sont des moments importants d'échanges sur des thèmes aussi variés que la sécurité des personnes, le sans abrisme, la santé, la salubrité, la sécurité, la scolarisation et la protection de l'enfance, l'accompagnement social des ménages, leur accès à l'hébergement, au logement et à l'emploi.

En janvier 2023, afin d'échanger sur les pratiques et visualiser un site d'accueil temporaire (SAT), les membres du comité technique "évaluation des publics" du Maine-et-Loire ont été accueillis par les services de la ville de Bouguenais, en Loire-Atlantique.


Le retour d'expérience de cette commune permet de mieux mesurer les enjeux d’ouverture d'un SAT, ses conditions de réalisations financières, techniques et sociales. Une source d'inspiration pour des projets à mener sur le Maine-et-Loire sans jamais perdre de vue la dimension humaine, et que chaque proposition doit s'inscrire dans un contexte et doit répondre à des situations individuelles.




Article écrit en collaboration avec Jérôme Nicod, responsable service hébergement, logement et Sébastien Le May, coordonnateur du Plan Départemental de l'Habitat et de l'hébergement de la DDETS du Maine-et-Loire



Kommentare


Pôle Résorption des bidonvilles

Délégation interministérielle à l'hébergement

et à l'accès au logement

Grande Arche de la Défense

92 055 LA DEFENSE Cédex

bottom of page