[Vos actions] Le projet AJEP en Haute-Garonne : « Aller vers les Jeunes Précaires »

Sous l’égide du commissaire à la stratégie de lutte contre la pauvreté et de la préfecture de la Haute-Garonne, les deux Missions Locales du département (la Mission Locale de Toulouse et celle de Haute-Garonne) ont été mandatées pour conduire le projet AJEP « Aller Vers Les Jeunes Précaires », mis en place sur l’année 2022.


Une contribution de Kelly Joseph, Conseillère Référente AJEP



Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique de résorption des bidonvilles sur le département, ainsi que dans la stratégie du plan 1 jeune 1 solution déployé depuis fin 2020 par le ministère du Travail, du Plein emploi et de l’insertion.


Il vise à :

  1. aller à la rencontre des jeunes entre de 16 et 25 ans, issus des communautés intra et extra-européennes, principalement sur la ville de Toulouse et sa périphérie, sortis du système scolaire, sans emploi, formation, ni études, vivant en bidonvilles, camps, squats, hôtels sociaux ou aires d'accueils de gens du voyage, pour leur proposer un accompagnement à l’insertion socio-professionnelle et faciliter leur accès aux dispositifs de droits communs

  2. favoriser l’interconnaissance et la coopération entre les acteurs en travaillant avec ceux qui sont déjà en lien avec ces publics pour permettre des parcours fluides et sans rupture.

L’équipe de terrain est composée de deux conseillers en insertion professionnelle qui œuvrent à temps plein: Kelly (kelly.joseph@ml31.org) et Jéry (jery-cleve.bayindoula@mltoulouse.org)


Ainsi, avec les partenaires qui ont l’habitude d’aller sur site, car un lien de confiance a déjà été créé, ils recensent les jeunes correspondant à la cible et les sensibilisent aux offres de service des Missions Locales (Contrat d’Engagement Jeunes et le Parcours contractualisé d'accompagnement vers l'emploi et l'autonomie).


Pour les personnes qui souhaitent aller plus loin, un diagnostic de leurs besoins, leur situation et leurs souhaits est effectué. Ensuite, un rendez-vous est fixé afin de leur proposer un accompagnement adéquat. Il peut se faire sur leur lieu d’habitation, par téléphone ou dans un bureau de la Mission Locale. Pour les personnes qui y étaient déjà inscrites et dont le contact avec le/la conseiller/ère en insertion a été perdu, une remobilisation est faite en essayant de comprendre la raison de la coupure / rupture : la médiation facilite, en effet, une reprise de contact et de parcours.


A ce jour, 43 maraudes ont été réalisées, qui ont permis d’identifier 89 jeunes.


Des réunions avec l’ensemble des partenaires de la Haute-Garonne se tiennent depuis fin avril afin de fixer les modalités d’intervention.


Un point d’étape de cette expérimentation sera présenté lors d’un comité de pilotage intermédiaire du projet, fixé le 19 septembre prochain.


Flyer du projet AJEP
.pdf
Download PDF • 3.37MB




Pôle Résorption des bidonvilles

Délégation interministérielle à l'hébergement

et à l'accès au logement

Grande Arche de la Défense

92 055 LA DEFENSE Cédex